Vous vous souvenez peut-être de cette longue et abracadabrante histoire de tissu vert à carreaux... un tissu magnifique, superbe, doux à en tomber par terre, que j'avais acheté dans une minuscule brocante sombre à l'ambiance surannée...

Malheureusement une fois déplié à la lumière du jour, ce coupon était complètement plein de trous...

Dégoûtée, mais tenace, j'ai quand même voulu essayer de réaliser cette jolie tunique dont j'avais acheté le patron il y a au moins deux ans, avant qu'il ne soit trop tard (le patron va jusqu'à 6 ans...)

Le problème était donc d'essayer de tailler les pièces du patron entre les trous...

 

Ai-je réussi ? Presque... pas complètement ! Disons que j'ai évité les vrais trous globalement, mais pas tous les petits accrocs qui ne sont pas encore des trous...

Mais tant pis, têtue comme une mule, j'ai coupé en essayant de placer les trous dans les marges de couture et sans respecter l'orientation des pièces (au moins une manche a été coupée perpendiculairement... mais ça ne se voit pas !) , et j'ai continué,  tout ça pour ce tissu trop beau, trop doux, trop...

(même leur Papa, quand il a pris l'ouvrage, il l'a toutouillé et passé sur sa joue, vous imaginez ???)

 

Résultat :

tunique E 1

tunique E 2

la petite patte de fermeture sur l'épaule, avec le bouton recouvert assorti (une révélation ! le système de fabrication de boutons à recouvrir, je l'ai pris chez Arbrinic mais vous pouvez le trouver dans n'importe quelle bonne mercerie...) :

tunique E 3

le dos rallongé, façon liquette :

tunique E 4

tunique E 5

Bon, la construction est super simple, j'ai été super vite et mon biais est posé super mal avec une couture super pas droite et super pas belle (en plus avec un fil qui tranche, histoire que ça se voie mieux...)

 

Mais vous savez quoi ???

Je m'en fiche parce que je l'adore !!!

En plus...

J'ai remarqué que quand je leur fais porter des vêtements que j'ai faits avec beaucoup de soin et le souci de la perfection, je stresse et je m'énerve dès qu'ils font le moindre geste susceptible d'abîmer le vêtement.

Moi je préfère voir mes enfants épanouis, jouer et s'amuser sans complexe, et leurs vêtements ont finalement peu d'importance.

Du coup, là, je suis tranquille !

Il va pouvoir la porter en toute impunité, je vais en profiter pour le regarder et m'en mettre plein les yeux... pour le temps que ça durera !!!

 

Et puis tant que j'y étais, je l'ai faite aussi pour le grand...

Avec un tissu normal pour le coup...

(normal = sans trous !!!)

tunique T 1

tunique T 2

Modèle : tunique 1, 2, 3 (c'est son nom !) par Cap ou pas cap ?

Le modèle prévoit des manches courtes pour les garçons, des petits manchons pour la version fille. J'ai allongé les manches.

Un vrai bonheur ...

 Mais bon, les photos, ça va deux minutes...

tuniques E + T

Maman, maintenant je vais jouer !

tunique E 6

 

En prime, il me reste des morceaux de tissu vert à carreaux, que je me ferai un plaisir de découper en petits carrés (ça sera plus facile de passer entre les trous !) pour un patchwork.

 

Et toc !

 

Petite précision climatologique : non, nous n'habitons pas dans un pays au soleil permanent !

Ces photos ont été prises en juillet ...