Le sac à cadeaux que j'ai préparé pour Sophie parle d'arbre, mais pas n'importe quel arbre : le châtaignier, appelé ici l'arbre à pain.

L'explication de ce surnom est simple : ici, dans les Cévennes, des générations de Cévenols ont vécu et survécu grâce aux châtaigniers.

Petit extrait : "Le châtaignier a eu un rôle prépondérant dans l'économie cévenole, à tel point qu'on l'a appelé "l'arbre à pain". Il était omniprésent dans la vie quotidienne des Cévenols, particulièrement entre le XVIe et le XIXe siècle, époque où la castanéiculture est une véritable monoculture en Cévennes. L'homme en tirait la majeure partie de son alimentation..."

(Le châtaignier, l'arbre à pain des Cévennes, BT n° 1173, décembre 2005)

 

Cevennes-06

 Crédit photo : Francis Touzeau et Guy Cambessedes

 

Cet arbre a tout pour lui, et surtout il a tout à offrir : 

son bois est plutôt moyen pour le chauffage, en revanche c'est un matériau exceptionnel pour la construction : antifongique, antiparasitaire, d'une solidité (presque) à toute épreuve, il est quasiment indestructible : il y a par ici des charpentes en châtaignier vieilles de plusieurs siècles, et qui ont fière allure ! Il servait aussi à la confection d'objets divers : meubles, menuiseries, ruches, chéneaux...

 

Cevennes-08

Ruches troncs en châtaigniers couvertes d'une lauze de schiste

Crédit photo : Francis Touzeau et Guy Cambessedes

 

son feuillage fournissait fourrage et litière pour les animaux (ils ne dédaignent pas non plus les fruits...)

...lesquels fruits ont nourri pendant des décennies des populations qui n'avaient pas grand chose d'autre à manger que ce qu'ils pouvaient trouver ou faire pousser sur ces terres escarpées et pour tout dire, pas faciles à vivre tous les jours... (être loin du monde et des villes, ça se mérite...)

Alors la châtaigne, en farine pour le pain et les gâteaux, en soupe, en purée... nourrissante et délicieuse à toutes les sauces ! Et avec des noms de variétés si évocateurs : figarette, marron dauphine, barbue, belle épine, bouche rouge, et bien d'autres encore...

 

chataignep3g

Crédit photo : www.cévennes.com

 

Même si une grande partie des châtaigneraies en France est désormais à l'abandon, les hommes redécouvrent aujourd'hui cette richesse et se sont mis au travail pour rattraper les dégâts !

 

Pour faire connaître tout cela à Sophie j'ai voulu mettre à l'honneur cet arbre beau, fier et incomparable :

 

panneau arbre voyageur

un panneau mural en patchwork et piqué libre

(dimensions environ 35  x 40 cm)

 

livre châtaignier voyageur

un magazine pour en savoir un peu plus sur le châtaignier dans le passé et aujourd'hui

 

envoi cadeau voyageur

avec une petite gourmandise : des bouchons moëlleux à la châtaigne

(une des nombreuses friandises locales)

et quelques documentations sur notre environnement : le Parc national des Cévennes

et les Causses et Cévennes, paysage culturel de l'agro-pastoralisme méditerranéen,

récemment inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco.

 

 

Ce sac vient d'arriver chez Sophie, à Taïwan...

J'espère que ça lui a plu...

 

Le voyage continue !

 Suivez-le ici et ici...